Mon PARCOURS9th mars 2016

C’est à travers le militantisme que j’ai commencé la politique, en adhérant à l’UMP dès sa création. J’avais 18 ans et je me suis tout d’abord impliquée aux côtés d’autres jeunes au sein de ma fac (Paris 2 / Assas).

A la fin de ma 5ème année de droit, j’ai eu la chance d’obtenir un stage au ministère de l’intérieur qui m’a permis de découvrir la vie complexe et intense des cabinets ministériels.

En janvier 2007, j’ai rejoint l’équipe de campagne de Nicolas Sarkozy dont chacun connaît l’issue victorieuse. Cela m’a donné l’opportunité de rejoindre ensuite son cabinet à l’Elysée, où j’ai servi en tant que chargée de mission sur les sujets industriels.

C’est donc tout naturellement vers l’industrie que j’ai souhaité me tourner à la fin du quinquennat. Je suis parvenue à intégrer un groupe aéronautique dont je suis fière, comme beaucoup d’Européens . Les tâches qui sont les miennes, relevant de la stratégie de marché, sont passionnantes.

Brocante 1Je suis également Conseiller de Paris depuis 2008 et j’ai renouvelé mon siège lors des dernières municipales, aux cotés de NKM, en tant que tête de liste d’union Modem-UDI-UMP dans le 3ème. J’ai quitté l’Ouest parisien à mon initiative pour me présenter dans cet arrondissement où je réside depuis longtemps et où le challenge était grand : pas de second tour ni de conseiller de Paris de droite depuis de longues années. J’ai remis mon mandat en jeu et cela en valait la peine car mon équipe et moi avons réussi à relever ces deux défis.

M’investir au quotidien dans mon métier dans le privé ainsi que dans mes activités politiques n’est pas tous les jours évident et implique de nombreux sacrifices personnels, mais c’est un choix que je ne regrette pas.

photo

Pour les présidentielles de 2017, c’est sans hésiter que j’ai choisi de soutenir Nathalie Kosciusko-Morizet : son expérience, sa constance et sa combativité ne sont plus à démontrer. Je me retrouve dans ses convictions de droite modernes. Sa personnalité calme et courageuse fera, j’en suis sûre, beaucoup de bien aux Français.

Comments are closed.